Sep 21 2015

L’histoire du petit kayak dans les Gorges du Verdon…

Ah les Gorges du Verdon, magnifique endroit, vous connaissez ?

J’ai eu l’occasion de faire du kayak là-bas, il y a plusieurs années.

Je vais vous raconter cette histoire du petit kayak qui peut bien vous inspirer pour votre marketing relationnel…

Petit kayak

 

Vous pouvez choisir d’écouter cette histoire au lieu de la lire en cliquant là.

 

 L’histoire du petit kayak

Nous étions partis en famille lorsque j’étais adolescent pas très loin de chez moi puisque je vis en Provence : une journée aux Gorges du Verdon !

Après une promenade dans les alentours, ma mère et moi avions décidé de faire du kayak.

Papa et petite soeur sans façons 🙂

Le temps était idéal, au mois de mai, eau un peu fraîche ceci dit. Nous avons rejoint un petit groupe prêt à faire la même expérience.

Inutile de vous dire que c’était notre première fois.

L’une des premières consignes du moniteur était de s’arrêter au bon endroit à son signal car après y avait les chutes. Il savait nous mettre en confiance, y a pas à dire !

Pas très rassurés mais en avant, comme on dit, faut passer à l’action.

Tout se passait bien pour une première, jusqu’à ce rocher.

On arrivait à voir de loin, les différents duos qui essayaient de contourner cet obstacle. Mais avec la vitesse de l’eau et leur manœuvre, tout le monde tombait à l’eau.

Ma mère et moi avions nullement envie de goûter cette eau fraîche.

Nous avons alors décidé de faire différemment que les autres duos.

Au lieu de contourner le rocher, nous avons décidé de passer dessus. Le kayak fit un petit saut et nous sommes retombés tranquillement sur l’eau.

Nous étions fiers d’être le seul duo à avoir réussi à éviter la chute, surtout pour une première expérience de ce genre !

 

 Quels rapports entre cette histoire du petit kayak et le marketing relationnel ?

Chers lecteurs, avez-vous compris cette histoire ?

Elle est bien réelle mais vous pouvez tout à fait la transposer dans le milieu du MLM.

Quel est le message ?

Et bien, vous avez peur de passer à l’action mais vous savez qu’il faut agir pour arriver à ses objectifs (dans l’histoire l’objectif est de réussir la première expérience de kayak).

La peur était présente puisqu’il y avait les chutes qui nous attendaient si les règles n’étaient pas respectées puis également l’appréhension d’une première expérience.

Ensuite, il y a un obstacle (le rocher) : en MLM vous allez en rencontrer beaucoup, par exemple :

  • les nombreux rejets
  • votre entourage qui ne croît pas en votre activité
  • vos propres doutes si vous en êtes véritablement capables
  • l’organisation avec votre vie de famille et votre autre activité professionnelle
  • les casseurs de rêves qui peuvent être d’autres réseauteurs
  • votre équipe qui se dissout
  • etc.

Dans cette histoire du petit kayak, tous les duos ont voulu éviter l’obstacle.

Cela aurait pu fonctionner mais tout le monde est tombé. Les personnes voyant les chutes ont quand même préféré suivre la même voie, sans succès.

En MLM, vous ne pouvez pas contourner l’obstacle mais il faut l’affronter.

Petit kayak

 

 Morale de cette histoire du petit kayak

Quelle est donc la morale ?

Quand une action vous semble inefficace ou inadapté, pourquoi la gardez telle qu’elle au lieu de la modifier ou de la changer ? Surtout que ça peut vous amener à l’abandon.

Je vous prends le pari que de nombreuses personnes qui sont tombés à l’eau, n’ont pas reproduite l’expérience du kayak. J’ai pas raison ?

Dans cette histoire que j’ai nommé petit kayak, il fallait trouver une autre solution pour avoir un résultat différent.

Enfin, à plusieurs, on prend toujours de meilleures décisions.

Avez-vous aimé cette histoire du petit kayak ? En avez-vous d’autres qui pourraient inspirer votre comportement en marketing relationnel ? Comment réagissez-vous face aux obstacles ? (ici une méthode pour passer à l’action)

Venez raconter votre propre histoire

Regardez ci-dessous la méthode qui me permet de prospecter 5 à 10 personnes par jour en étant n'importe où dans le monde !

Formation 100% GRATUITE !

bleu1

 

 

Vous avez aimé «L’histoire du petit kayak dans les Gorges du Verdon…» ?

 

 

A propos Patrice-45

 

 

Je vous souhaite tout plein de réussite en MLM, Patrice 

 

 P.S : Laissez un commentaire en bas de page, vous obtiendrez un lien externe pointant vers votre site.

bleu1

Si cet article «L’histoire du petit kayak dans les Gorges du Verdon…» vous a plu, cliquez sur « j’aime«. J’en serai ravi :)

 

 

 

 

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • marvin on septembre 24, 2015 at 8:24
    • Répondre

    Bonsoir Patrice,

    Pas mal ta petite histoire du petit kayak.

    Il y a une citation que j’aime d’ Albert Einstein : la folie est de se comporter de la même façon et de s’attendre à un résultat différent.

    Cette citation ma permis de comprendre que si je veux des résultats différents, il faut que je change ma manière de faire.

    Cordialement,
    Marvin

    1. Je te rejoins Marvin,

      Pour avoir des résultats différents, il faut être également différent des autres, faire des choses que les gens ne feraient pas 🙂
      Par exemple, lire du développement personnel plutôt que regarder la tv. Travailler sur son blog les soirs au lieu de sortir, etc.
      Ce sont des sacrifices sur une courte période de sa vie qui permettront de grandes réussites plus tard 🙂

      Patrice

    • Stephane on septembre 30, 2015 at 2:40
    • Répondre

    Bonjour Patrice, sympas cette image du kayak pour affronter une difficulté. En effet, elle peut servir pour toutes les difficultés que nous rencontrons et pas uniquement dans le MLM, c’est bien plus large que ça.
    Moi j’apprends 2 choses dans ton article, on est plus fort à plusieurs, ici vous étiez 2 et par l’exemple.
    l’avantage d’avoir vu plusieurs fois une solution qui ne fonctionnait pas.
    Je peut dire aussi que pour passer à l’action, il faut savoir oser.
    Merci Stéphane

    1. Très bon résumé Stephane : à plusieurs on est plus fort et changer d’orientation lorsque le chemin ne semble pas être le bon. Un chemin que l’on a déjà plusieurs fois emprunté.

      Amicalement,
      Patrice

    • Patrice on octobre 2, 2015 at 11:02
    • Répondre

    Bonjour Patrice,
    J’adore cette histoire du petit kayak et l’analogie que vous faites avec le marketing de réseau.
    En MLM, il faut sans cesse s’adapter au marché, il faut donc faire des expériences.

    1. Oui exact Patrice, le MLM évolue et on doit s’adapter. Lorsqu’on passe à l’action, c’est la même chose : utiliser des techniques modernes pour mettre toutes les chances de son côté.

      Amicalement,
      Patrice

    • Stephane on octobre 3, 2015 at 6:35
    • Répondre

    Patrice,

    Super histoire, super article !!! Il faut aller droit au but ! Foncer… souvent nous avons tendance à vouloir contourner un obstacle, plutôt que de l’affronter et de résoudre chaque soucis…En Suede, on dit souvent qu’il faut prendre des risques sinon nous prenons trop de place… à méditer !!!

    1. Je ne connaissais pas ce proverbe suédois Stephane, très intéressant !

      Patrice

    • Maurel on octobre 5, 2015 at 6:56
    • Répondre

    Bonjour Patrice,

    J’ai vraiment adoré cet article et l’histoire du petit kayak.

    En effet, il ne faut pas éviter les problèmes, que ce soit en MLM ou dans la vie de tous les jours.

    Le mieux c’est d’y faire face et de trouver la solution. Au pire, on tombe, mais on se relève aussitôt et on tente autre chose.

    Maurel

    1. Oui Maurel, je pense que beaucoup de personnes ont peur de ne jamais se relever et du coup, ils ont peur. Cela se traduit par un non passage à l’action.

      Amicalement,
      Patrice

    • Catherine on octobre 5, 2015 at 9:00
    • Répondre

    Bonjour Patrice,

    Je suis d’accord avec toi, les gorges du Verdon sont magnifique, j’ai eu l’occassion d’y aller faire une randonnée, j’en garde un bon souvenir. Par contre je n’ai jamais fait de Kayak. En MLM comme dans la vie courante, il vaut mieux affontrer une difficulté plutôt que de la contourner.

    Amicalement

    Catherine

    • anthony on octobre 5, 2015 at 11:35
    • Répondre

    Salut Patrice,

    Voilà une histoire dont l’on doit connaître pour réussir tout ce que l’on entreprend. Les difficultés sont faite pour nous élever, il ne faut pas les voir comme un obstacle mais comme un tremplin.

    Il FAUT affronter les obstacles pour réussir, un problème n’est ni plus ni moins qu’une situation dans laquelle un obstacle empêche de progresser. Une fois l’obstacle identifié il faut le travailler, l’affronter et le mettre à terre.

    Un vainqueur est celui qui casse le mur en face de lui et non celui qui rebrousse chemin.

    Merci Patrice pour ton article qui peux aider bon nombres de personnes à réussir.

    1. Merci Anthony pour ton commentaire.
      C’est un peu comme dans la vie en général.
      On dit que fuir ses problèmes, ils nous rattrapent quelque soit notre nouvel endroit, il vaut mieux les affronter une bonne fois pour toutes 🙂

      Patrice

    • Panisi Thomas on octobre 6, 2015 at 10:51
    • Répondre

    Salut Patrice,,

    Alors comme ça on n’écoute pas le moniteur et on saute par dessus les rochers ? 🙂

    Que ce soit en MLM ou pour d’autres activités, ceux qui ont le courage, osent faire les choses différemment de la majorité obtiennent des résultats différents.

    Avec le petit kayak il fallait sauter le rocher, dans le MLM il faut suivre ce que font les leaders 😉

    Au plaisir de te lire,
    Thomas

    1. Pour être honnête Thomas, le moniteur n’avait pas du tout parlé de cet obstacle. Il avait seulement précisé qu’il fallait s’arrêter à telle porte. Nous avons fais de l’improvisation et pris un chemin différent des autres avec la réussite à la clé 🙂

      A bientôt

      Patrice

    • Myriam on octobre 7, 2015 at 4:51
    • Répondre

    Effectivement Patrice, ce petit kayak était déjà pour toi une belle expérience de MLM. Comme quoi tout est question de tempérament et d’exemple car si ta Maman n’avait pas été là pour envisagé un autre chemin, l’aurais-tu suivi ? C’est également là un bon parallèle avec le parrainage en MLM : la duplication…
    Bien à toi

    1. C’est vrai Myriam que l’on s’est posé ensemble la question de savoir dans quelle direction aller 🙂
      A 2 on est toujours plus fort, et c’est ça le point fort du MLM : cette réussite à plusieurs qu’on ne retrouve pas dans le secteur traditionnel avec des réussites individuelles.

      Patrice

  1. Bonjour Patrice,

    Elle est jolie cette petite histoire.Et ce rocher qui s’apparente à être le doute ou la crainte à surmonter en marketing relationnel, peut paraître impressionnant et tout compte fait s’est avéré pas si dur que ça à surmonter.
    Comme quoi les apparences sont un peu trompeuses , non ? On se rassure: Ce qui peut paraître facile ne l’est pas tant que ça et ce qui paraît difficile ne l’est pas tant que ça aussi !
    A bientôt de te lire Laurence 🙂

    • yohann on octobre 10, 2015 at 10:53
    • Répondre

    Bonjour Patrice,
    Affronter ses peurs est une manière brutal, mais efficace de s’en libérer, n’est-ce pas ?

    Yohann

    1. Exact Yohann, ce n’est pas un exercice facile mais ça fait beaucoup de bien quand la peur s’efface.

  2. Bonjour Patrice,

    J’aime beaucoup ton témoignage.
    Et en effet, je pense également que le doute est le poison de la réussite. A trop douter, on n’avance pas, et ça : pas bon du tout pour le business !

    Dans le MLM d’autant plus que nous sommes tous des travailleurs indépendants, ce qui nous implique d’avoir beaucoup d’autonomie pour les prises de décisions.

    « Autonomie » peut être le pendant de « solitude », mais également de « liberté de pensée »… si tu vois où je veux en venir…

    CHOISISSEZ RESOLUMENT LE COTE POSITIF DE TOUTE SITUATION ET VOUS SEREZ UN GAGNANT !

    Au plaisir de te lire à nouveau,
    Gina

  3. Bonjour Patrice,

    ton histoire est très touchante. Il fallait quand même oser pour affronter ce rocher. Bien joué ! 😉

    Moi-même il y a quelques années, je ne sais pas si j’aurai pu le faire mais maintenant c’est différent, j’ai bien compris qu’il suffisait d’affronter « nos obstacles » pour y arriver. Et finalement, c’est pas si compliqué, il suffit juste d’y croire et de penser à ce que l’on veut vraiment dans la vie.

    Belle histoire, merci Patrice

    Sabrina

  4. Bonsoir Patrice !

    Géniale ton histoire (et j’adore ta mise en forme au passage 😉 ), il fallait y penser à cette option : Je ne passe ni à droite, ni à gauche mais par dessus ! Sachant qu’une autre option m’est venu en te lisant : Et par dessous ? 😉

    Il est vrai que les solutions de facilité, les sentiers battus de la vie sont quasi évidents pour ceux (moi le premier mais j’essaie de continuer à apprendre ! ) qui ne regardent pas plus loin, pas au dessus comme tu l’as fait.

    La profondeur de vision, c’est à dire voir au delà de ce que notre esprit puisse concevoir comme la norme, est une valeur primordiale, à mes yeux, pour toute entreprise. Qu’en penses tu Patrice ? Cela me ferai plaisir d’avoir ton avis 😉

    Au plaisir de te lire !

    Benjamin.

    ps : cool ta phrase : » trouver une autre solution pour avoir un résultat différent. »

  5. Bonsoir Patrice,

    Je n’ai malheureusement pas d’anecdote à raconter mais je voulais juste laisser un avis sur ton article.

    Sur le fond, tu as raison : la politique de l’autruche ne mène à rien car il faut affronter les problèmes que l’on rencontre sur notre chemin.

    Sur la forme, j’adore ton article non seulement pour l’analogie que tu fais entre une anecdote et le MLM mais j’apprécie aussi d’avoir l’article sous forme d’audio. Voila un petit truc sympa qui fait la différence !

    Bravo pour ton travail !

    Cordialement,
    Yves

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.