Sep 19 2014

Reconnaître le langage non verbal (2ème partie)

Après avoir identifié les gestes positifs dans la partie précédente, il est également important de reconnaître le langage non verbal des gestes négatifs. En voici quelques-uns…

Reconnaître le langage non verbal

  Les gestes négatifs

  • Se toucher la nuque : ce mouvement est à l’origine de plusieurs tensions et frustrations, votre auditeur n’est plus vraiment concentré par ce que vous dites

J’ai vu souvent ça lorsque il y avait des exposés à l’école ! Des souvenirs pour vous ?

  • Se frotter les mains : on peut y voir un empressement pour votre auditeur de prendre ou reprendre la parole. Il est plus concentré pour interrompre vos propos plutôt que de vous écouter.

Qui a déjà perçu ce geste ?

  • Assis la chaise à l’envers : cette attitude peut montrer une certaine supériorité ou domination. Vos propos sont peu écoutés voire moqués. Il est inutile de convaincre avec des arguments lorsque vous avez un auditeur avec une telle position.

Avez-vous déjà vécu une situation similaire ?

Reconnaître le langage non verbal

 

  • Clignoter doucement ses yeux : dans cette attitude, votre auditeur vous montre qu’il est plus intelligent que vous et qu’il n’en a que faire de vos propos. C’est un peu comme s’il ne voulait pas vous regarder, c’est une sorte de mépris.

Cela peut être interprété d’une autre manière, vous avez affaire à une personne fatiguée. De toutes manières, c’est négatif aussi puisqu’elle ne sera pas concentrée lorsque vous parlerez.

L’avez-vous fait ? Bon, j’avoue … de temps en temps en cours ! J’étais un peu fatigué  😳 

  • Tirer le col de sa chemise ou de son tricot : dans ce geste, vous avez affaire à quelqu’un qui est en colère ou contrarié par un de vos propos (ou par une situation antérieure dans laquelle il repense).

Est-ce que vous le faites régulièrement ?

Reconnaître le langage non verbal

 

  • S’enlever de la poussière : la personne regarde un peu autour d’elle, et s’enlève de la poussière ou des miettes un peu imaginaires. Elle n’est pas très concernée par ce que vous dîtes.

Lorsque vous sentez quelqu’un qui ne vous écoute plus, posez des questions pour le réintégrer dans la discussion. Exemples :

Qu’en pensez-vous ?

Quel est votre avis ?

Vous avez une question peut-être ?

 

Vous manquez de résultats ? Le marketing relationnel peut également se faire à la maison ! Cliquez sur cette formation 100% GRATUITE ! 

t23

Photos prises sur freedigitalphotos. net

 

 

 

Vous avez aimé «Reconnaître le langage non verbal (2ème partie)» ?

 

 

A propos Patrice-45

 

 

Je vous souhaite tout plein de réussite en MLM, Patrice 

 

 P.S : Laissez un commentaire en bas de page, vous obtiendrez un lien externe pointant vers votre site.

bleu1

Si cet article «Reconnaître le langage non verbal (2ème partie)» vous a plu, cliquez sur « j’aime«. J’en serai ravi :)

 

 

 

 

(2 commentaires)

  1. Merci Patrice pour ton article  » reconnaitre le langage non verbal » . On a tous vécu les situations que tu décris, en tout cas moi je me reconnais bien, j’ai été l’auteur et la » victime ».
    Ton article va me permettre d’être un peu plus en observation ..

    Merci encore

    Christiane.

    1. Bonjour Christiane,

      Merci pour ton retour. Dans quelles situations t’es-tu reconnu ? 🙂 sur quels points vas-tu travailler ?

      Amicalement,
      Patrice

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.