Mai 21

Souffrance en MLM : se comparer aux autres, pourquoi ?

Je vais vous parler aujourd’hui d’un facteur de démotivation qui est une grande raison d’abandon chez beaucoup de distributeurs/réseauteurs car il provoque une très grande souffrance en MLM.

Je suis sûr que vous voulez comprendre pourquoi ? La réponse est ici…

Souffrance en MLM

 Souffrance en MLM, quels sont les facteurs ?

Plusieurs facteurs entraînent une souffrance en MLM, je vous en ai listé quelques-uns :

  • se comparer aux autres réseauteurs (le sujet de cet article)
  • l’environnement négatif qui ne croît pas en vous
  • le manque de confiance en soi ou d’estime personnelle
  • la peur de passer à l’action
  • le traitement du « rejet », vous ne supportez pas qu’on vous dise « non »
  • vous prenez des « non » personnellement
  • vous êtes impatients et les résultats se font tarder
  • les gens vous jugent et remettent en cause votre éthique car vous avez choisi cette activité qui de toute évidence n’a pas été comprise

Quel est le facteur qui vous provoque le plus de souffrance en MLM ? Vous en voyez un autre ?

 

 Pourquoi on se compare aux autres ?

A un moment de notre carrière de réseauteurs, nous avons tous douté et on a commencé à se comparer aux autres.

On se compare à d’autres distributeurs du même véhicule que nous, à des distributeurs qui ont commencé en même temps que nous mais dans un autre véhicule, et on se compare enfin avec les grands leaders qui ont réussi à atteindre la liberté financière.

On compare pour vérifier si on a fait le bon choix du véhicule ou si on fait du bon travail. Et c’est là qu’il y a un problème : vous vous comparez aux autres par manque de confiance en vous, vous doutez et vous avez besoin de vous sentir rassurés.

Vous êtes d’accord avec ça ?

Souffrance en MLM

 

 Quelles sont les solutions pour éviter une souffrance en MLM ?

Je ne vais pas faire original mais je vais vous raconter comment j’ai procédé pour n’avoir plus beaucoup de souffrance en MLM.

Dans un premier temps, je me reconcentre sur mes objectifs et mon pourquoi. Oui, vous avez bien compris, pourquoi j’ai choisi le marketing de réseau. Quels sont mes buts ? Mes objectifs ? Mes rêves ? Vous comprenez ?

A partir de là, je passe constamment à l’action :

  • créer de nouveaux contacts
  • parler du MLM
  • reprendre des lectures motivantes
  • créer des articles comme aujourd’hui
  • améliorer mon blog
  • travailler sur mon image, faire du personal branding (appelé aussi marketing d’attraction)

A partir de là, les doutes s’effacent et l’ensemble de vos actions vont effacer vos angoisses, vos peur et votre manque de confiance en vous. Privilégiez d’abord les actions que vous trouvez plus difficiles à faire pour vous.

Qu’en pensez-vous ? 

Voici sur ce lien, ma chaîne Youtube dans laquelle vous trouverez des méthodes et des audios motivants pour passer à l’action. Il suffit de vous y abonner pour avoir accès.

Et vous, que faîtes-vous pour éviter la souffrance en MLM ? Racontez-nous vos expériences.

 

Regardez ci-dessous la méthode qui me permet de prospecter 5 à 10 personnes par jour en étant n'importe où dans le monde !

Formation 100% GRATUITE !

bleu1

 

 

 

Vous avez aimé «Souffrance en MLM : se comparer aux autres, pourquoi ?» ?

 

 

A propos Patrice-45

 

 

Je vous souhaite tout plein de réussite en MLM, Patrice 

 

 P.S : Laissez un commentaire en bas de page, vous obtiendrez un lien externe pointant vers votre site.

bleu1

Si cet article «Souffrance en MLM : se comparer aux autres, pourquoi ?» vous a plu, cliquez sur « j’aime«. J’en serai ravi :)

 

 

 

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Marie-Dominique on mai 21, 2015 at 10:16
    • Répondre

    Bonjour Patrice,

    Excellents conseils pour remettre de l’ordre dans des émotions déstabilisantes lorsque l’on souhaite réussir
    notre activité.

    Chacun d’entre nous est confronté, un jour ou l’autre, à ces pensées qui entravent la progression vers l’objectif. Les clefs que tu donnes pour surmonter ces passages sont des aides précieuses, à ne pas perdre de vue. Sans quoi c’est l’abandon assuré.

    Le passage à l’action renforce la confiance en soi, augmente notre satisfaction, en tout cas nous replace dans l’énergie pour vaincre les obstacles. Merci pour ce partage Patrice

    Amicalement
    Marie-Do

    1. Bonjour Marie-Do,

      Merci pour ce message. Tout leader a en effet connu des moments de doutes et des idées d’abandon, c’est pourquoi il faut être vigilant 🙂

      Amicalement,
      Patrice

  1. Bonjour,
    Dans notre travail d’entrepreneur, il faut savoir prendre de la distance avec l’esprit négatif de certains! Malheureusement cet esprit négatif est très souvent proche de nous dans les paroles de nos proches qui se font du soucis pour nous!
    Hé oui, on a du mal à accepter un « non » lorsque l’on parle de notre fabuleuse opportunité. Il faut donc se préparer à cette réponse pour ne pas souffrir dans son mlm.
    Et dans cette préparation, vous parlez du personnal branding qui est un outil important pour le nouvel entrepreneur.

    1. Bonjour Patrice,

      Tout à fait, prendre de la distance avec l’environnement négatif est très important à faire et n’est pas forcément facile au quotidien.

      Amicalement,
      Patrice

  2. Excellent article qui conviendra au débutant.
    J’ai été confronté à une situation difficile dimanche : Une personne m’a abordé sur facebook pour me présenter son activité. J’ai été voir son site et en échange je lui demandé d’aller voir le mien pour en discuter. Lorsque que l’on s’est revu sur Skype je lui ai donné des conseils pour améliorer son site. Elle n’a pas été voir le mien et m’a seulement demandé ce que je faisais. J’ai répondu : Je suis un prof. du marketing de réseau, j’aide les gens qui souhaitent un revenu complémentaire. Elle a eu une réaction hystérique pour démolir mon marketing relationnel alors que je n’avais même pas présenter mon opportunité… quelle perte de temps pour moi.
    Je n’ai rien pris de personnel dans son discours car je suis persuadé d’être dans une bonne opportunité. Sinon les dégâts étaient irréparables. Oui il faut se blinder, revenir à ses objectifs?
    Mais surtout ne pas prendre pour soi les critiques concernant une activité. C’est pour cette raison qu’il faut toujours avoir en tête pourquoi on fait cette activité.

    1. Excellent commentaire Francis 🙂

      Il est clair qu’il faut s’entourer que de personnes positives et de toutes façons, celles qui n’auront pas une attitude bienveillante, ne réussiront tout simplement pas cette activité.

      Félicitations pour avoir eu la bonne attitude.

      Amicalement,
      Patrice

  3. Belle idée que cet article !
    Et TELLEMENT vrai !

    Le MLM est ainsi fait que on doit, des le début faire REGULIEREMENT les choses !

    L’idée d’impatience est TRES juste; je dirai aussi précipitation serai le complément idéal: Par impatience et précipitation dans ces actions on obtient pas de bons résultats et on se démotive car cela ne « fonctionne pas.

    Prendre son temps pour changer soi-même, tout en continuant d’avancer est une des clefs de la réussite dans le MLM!

    A partir du moment où on sait pourquoi on le fait, qu’on est convaincu d’avoir le bon véhicule, il suffit d’agir !

    Merci Pat
    Denis

    1. Oui Denis, il est très important de travailler son attitude sur du long terme, ce qui vaudra des actions de plus en plus efficaces 🙂

      Merci pour ce commentaire.

      Amicalement,
      Patrice

  4. Bonjour Patrice,
    la souffrance en MLM : un sujet qui sera toujours d’actualité.
    Je suis de ton avis, pour éviter de cogiter trop, de douter ne serait ce qu’un petit peu, j’aime comme toi, me mettre en action.
    J’aime aussi de temps à autre regarder tout le parcours accompli et ça me rebooste 😉
    Mets tu en garde les membres de ton équipe contre la souffrance en MLM ?
    Je sais que certaines personnes en font un sujet tabou, pas moi.
    Qu’en penses tu ?
    Amicalement,
    Manon

    1. Bonjour Manon,

      Je pense qu’il est nécessaire de faire un suivi régulier avec ses filleuls (au moins 1 fois par semaine) et de discuter ensemble des obstacles que chacun peut rencontrer.

      Une meilleure anticipation, résoudra beaucoup mieux le problème. Tu es d’accord ?

      Amicalement,
      Patrice

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.